La passion du cuir avec Michele Dieme Certes,

Créatrice de Manganii

Image for post
Image for post

Pourriez-vous vous présentez ?

Je suis artisan créateur Sénégalaise qui vit au Sénégal.

A la suite d’un master en sciences de gestion financière, j’ai travaillé une dizaine d‘année dans des cabinets d’études et de conseil dans le domaine de la microfinance.

Côtoyer le monde de l’entreprise durant mes missions de consultance a été révélateur pour moi. Créer, entreprendre, c’est ce que je voulais faire. C’est ainsi qu’est née ma première entreprise dans le domaine de la coiffure en 2010.

Comment est née votre marque ?

Cette première expérience m’a permis de mieux aborder les différents aspects de la réalité d’une gestion d’entreprise. En marge de cette expérience, j’ai eu à entreprendre différents ateliers de couture, stylisme, modélisme en 2017. L’atelier de maroquinerie a été une révélation, le travail du cuir dans tous ses aspects : choix de la matière, la découpe, le design…a été une réelle source d’inspiration dans la création de ma marque Manganii.

Manganii est un mot wolof qui signifie la transhumance, par ce terme l’ambition affichée est d’être un mix entre cette culture Africaine à travers ses matières, ses couleurs et les tendances de la mode universelle. La mise en valeur de cette touche africaine en fera son identité.

Image for post
Image for post

Pouvez-vous me parler de vos réalisations ?

La première collection a été présentée à travers de ventes privées à Dakar en 2018 mais également lors du DWG spring Bazar et durant l’inauguration du Centre Des Expositions de Diamniadio par le Président de la République du Sénègal, Mr Macky Sall. Le lancement de la marque s’est poursuivi (Paris, toulouse, Lyon) en 2019.

La seconde collection se prépare et a comme challenge de faire rayonner le made in Sénégal, un peu partout dans le monde et pour ambition ultime de vous satisfaire.

D’où vient votre inspiration ?

L’inspiration vient des grandes tendances de la mode. Toutefois, pour marquer cette identité africaine je m’inspire essentiellement de tous ces coloris que m’offrent nos riches textiles à travers le tissage et la teinture traditionnelle. Ne pouvant être en marge de la mode universelle, je suis forcément emportée par différents créateurs qui rayonnent dans le monde entier.

Image for post
Image for post

Comment travaillez-vous ?

Le travail en maroquinerie demande beaucoup d’organisation et une maîtrise de la géométrie. La technicité de ce métier est un challenge du début à la fin. Il faut d’abord imaginer le sac ou la pochette le mettre sur papier dans tous les détails visibles ou cachés. Cette première partie de la conception est plutôt esthétique, la suite qui est la conception du gabarit, permet de matérialiser tout ce qui compose le sac dans ses mesures exactes. La troisième étape va nous mener à la découpe de la matière en phase avec le gabarit.

Les étapes suivantes de collage et d’assemblage permettent de préparer cette phase de la couture qui est primordiale en maroquinerie dans l’aspect et la finition du sac. Le modelage et la finition restent l’étape ultime de la conception du produit Manganii.

Toutes ces phases sont élaborées de concert avec une équipe issue exclusivement de l’artisanat local. Manganii veut s’inscrire comme acteur économique dans son pays et ainsi promouvoir le made in Sénégal à travers un savoir-faire local en y alliant toute la rigueur et les techniques modernes et actuelles du métier de maroquinier.

Au-delà de ces phases de conception, faire connaître Manganii au travers de ces gammes reste une étape non moins importante qui fait appel à une mise en place d’une stratégie de marketing.

Quelle étape préférez-vous dans la réalisation ?

Toutes les étapes de réalisation du produit Manganii sont épanouissantes, mais celle que je préfère reste mon imaginaire, la création.

Image for post
Image for post

Quelle est votre particularité, votre singularité ?

La collaboration avec les artisans locaux donnent une empreinte encore plus profonde à ma marque, de par leurs savoir-faire et les techniques traditionnelles ancestrales.

Ainsi Manganii partage une part de cette Afrique dans ses créations. Les pagnes scrupuleusement fabriqués par nos tisserands, de même que nos bogolans choisis minutieusement et dont la technique de teinture ancestrales, parlent d’histoires, de symboliques africaines.

La maroquinerie est un domaine en perpétuelle évolution, qui me donne l’opportunité de laisser libre cours à mon imaginaire. Dans cette identité Africaine revendiquée, les articles Manganii deviennent des œuvres d’art, parce que empreintes de symboliques culturelles et assemblés avec toute la rigueur que requiert la profession de maroquinerie.

Image for post
Image for post

Ou se procurer vos créations ?

Une page Facebook et Instagram présentent les grandes lignes des collections Manganii.

Une vitrine est également en place au niveau de la grande maison d’hôte La Résidence aux Almadies (Sénégal).

Une collaboration avec le concept store La Coop à Dakar permettra d’élargir cette visibilité.

Written by

Promotion de l’Art Africain

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store